top of page
Rechercher
  • Vibaantta

Demande de Clarifications à l'Inde sur l'Extension du PMGKAY et l'Interdiction d'Exportation de Riz


Rice export ban

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a soulevé de sérieuses interrogations concernant les récentes décisions de l'Inde quant à l'extension du programme PM Garib Kalyan Ann Yojna (PMGKAY) et à l'interdiction d'exportation de riz non-basmati. Alors que le Comité de l'Agriculture de l'OMC entame une réunion de trois jours, plusieurs pays membres exhortent l'Inde à élucider les implications de ces mesures sur ses engagements au sein de l'OMC.

Un groupe de pays, comprenant les États-Unis, l'Union européenne, le Canada, l'Australie, la Suisse et la Nouvelle-Zélande, a posé une multitude de questions à l'Inde. L'accent est principalement mis sur la nécessité d'obtenir des explications détaillées concernant la compatibilité de l'extension de cinq ans du programme PMGKAY avec les réglementations de l'OMC. De plus, il est demandé des éclaircissements sur les raisons transparentes qui ont motivé l'Inde à imposer un embargo sur l'exportation de riz non-basmati.


Le PMGKAY de l'Inde, un programme phare visant à fournir des céréales gratuites aux communautés marginalisées, attire l'attention en raison de son extension prolongée. Les détracteurs soulignent la nécessité pour l'Inde d'évaluer l'impact potentiel de cette extension sur ses engagements dans le cadre de l'OMC. Tout en reconnaissant l'importance des programmes de bien-être social, les pays membres sont désireux de comprendre les implications commerciales et les aspects de conformité liés à de telles extensions.


Parallèlement, l'imposition récente d'une interdiction d'exportation de riz non-basmati suscite des préoccupations parmi les membres de l'OMC. La décision de l'Inde a soulevé des inquiétudes quant à la dynamique des marchés, aux schémas de commerce mondial et au respect des réglementations de l'OMC sur les restrictions à l'exportation.


La réunion imminente du Comité de l'Agriculture offre une tribune à l'Inde pour répondre à ces préoccupations et fournir des éclaircissements détaillés sur la justification de l'extension du PMGKAY et de l'interdiction d'exportation de riz. Les réponses de l'Inde joueront probablement un rôle crucial dans la détermination de la compatibilité de ces mesures avec ses engagements au sein de l'OMC et dans l'apaisement des inquiétudes des autres pays membres.


L'Inde, acteur majeur du commerce mondial, est au centre de l'attention à l'OMC alors qu'elle navigue entre initiatives de bien-être domestique et obligations de commerce international. Les discussions lors de la réunion du Comité de l'Agriculture sont attendues pour éclairer les complexités entourant ces récentes manœuvres politiques et leurs répercussions dans le paysage commercial mondial.

5 vues0 commentaire

Opmerkingen


bottom of page