top of page
Rechercher
  • Vibaantta

Les Exportateurs et Importateurs Indiens Luttent contre la Hausse Vertigineuse des Coûts de Conteneurs dans un Contexte d'Incertitude en Mer Rouge

Red Sea

Dans une conjoncture économique difficile, les exportateurs et importateurs indiens sont confrontés à des obstacles sans précédent alors que les coûts des conteneurs explosent, que les routes maritimes sont détournées autour de l'Afrique, et que la mer Rouge devient une voie commerciale périlleuse en raison des récentes attaques contre les navires de marchandises. Les répercussions envoient des ondes de choc à travers la communauté commerciale, impactant particulièrement les exportateurs qui font face à une hausse significative des prix des conteneurs et des délais de transit prolongés, tandis que les importateurs font face à des coûts croissants et à des pressions inflationnistes potentielles.



Explosion des Coûts de Conteneurs


Les coûts de transport des conteneurs ont connu une augmentation vertigineuse, atteignant une hausse alarmante de 30 à 400 % selon la destination. Cette augmentation force les exportateurs à faire des choix difficiles, soit absorber le coût supplémentaire, soit risquer une perte de compétitivité. Les experts ont souligné la hausse substantielle des frais de transport, avec des tarifs passant de 250 à 1 500 dollars pour certaines routes du Moyen-Orient et de 700 à 3 500 dollars pour l'Europe.

L'indice mondial Drewery a bondi de plus de 1 000 dollars au cours des 15 derniers jours, avec certaines routes connaissant une augmentation des frais de transport allant jusqu'à 300 à 400 %. De plus, les compagnies maritimes ont imposé des surcharges liées à la mer Rouge/allant jusqu'à 3 000 dollars, ainsi qu'une surcharge de saison de 1 500 dollars. Les exportations de riz, en particulier, ont été sévèrement impactées, avec des coûts de conteneurs au Moyen-Orient connaissant d'énormes fluctuations, ayant un impact négatif significatif sur l'industrie.



Contrainte Temporelle et Alternatives Coûteuses


Naviguer par la route plus longue du Cap de Bonne-Espérance pour contourner la mer Rouge ajoute de 12 à 14 jours aux horaires de navigation, perturbant les délais de livraison et impactant la satisfaction des clients. Rajan Nair de Alltime Shipping a souligné les retards dans les exportations vers les États-Unis et l'Europe en raison de ces voyages prolongés.

Le contournement de la mer Rouge entraîne non seulement des retards mais aussi une augmentation des coûts de carburant et des délais de transit, augmentant considérablement le coût réel des biens importés. Les prix du fret maritime ont augmenté de 56 % en raison des surcharges de carburant accrues, des coûts d'assurance et des ajustements mis en œuvre par les compagnies maritimes. La distance de voyage prolongée de 3 200 milles nautiques entraîne une consommation de carburant et des coûts opérationnels plus élevés.



Impact Global et Appel Urgent à l'Intervention Gouvernementale


Les coûts croissants du fret posent un problème sérieux tant pour les vendeurs que pour les acheteurs, conduisant à des retards dans les envois, voire à la rétention de conteneurs là où les acheteurs ont des stocks suffisants. L'effet combiné des prix des conteneurs plus élevés et des délais de transit plus longs rend les exportations indiennes moins compétitives sur le marché mondial.


Les exportateurs appellent de toute urgence à une intervention gouvernementale au niveau mondial pour garantir la sécurité des routes maritimes et rétablir la normalité dans l'industrie. L'impact à long terme de la crise sur la croissance économique de l'Inde est souligné, mettant en évidence la nécessité d'une résolution rapide pour éviter des dommages durables à la compétitivité du commerce international du pays.

75 vues0 commentaire

Comments


bottom of page